Faut-il prendre un avocat pour plaider mon cas d’accident de camion ?

Publié le : 24 mai 20229 mins de lecture

La réponse courte à la question de la nécessité d’une représentation juridique dans un cas d’accident de camion est un oui absolu, et ce pour diverses raisons. C’est un fait établi que les accidents de camion sont les pires mésaventures sur les routes et que même une collision apparemment simple peut facilement entraîner des blessures mortelles, y compris pour le conducteur du camion. En plus d’être des événements horribles dans de nombreux cas, les demandes d’indemnisation suite à un accident sont toujours défendues vigoureusement, même lorsque la société de transport routier sait qu’elle est responsable. Non seulement les sociétés de transport sont impliquées dans les demandes d’indemnisation, mais elles tentent également d’influencer l’équipe chargée de l’enquête sur l’accident en envoyant également leur propre équipe pour inspecter l’accident. Elles sont immédiatement informées lorsqu’un accident se produit en raison des communications permanentes à bord entre les conducteurs et les répartiteurs pendant que les camions sont en transit. Leurs compagnies d’assurance ont également une influence juridique et l’obligation d’enquêter sur les demandes d’indemnisation, ce qui leur permettra d’influencer le rapport d’accident officiel en leur faveur. Le contrôle des dommages commence immédiatement dans les cas d’accidents de camions, et le but ultime est de limiter le montant de l’exposition à la responsabilité et les paiements de règlement qui seront effectués au total concernant l’accident. Cela est particulièrement vrai lorsque plusieurs véhicules sont impliqués. Ce sont là de nombreuses raisons pour lesquelles il est essentiel de faire appel à un avocat spécialisé dans les accidents de camions et les blessures lors du dépôt d’une demande d’indemnisation.

Enquête sur l’accident

Il y a généralement plusieurs demandes d’indemnisation pour dommages corporels résultant d’une collision de camions. Les détails de l’accident peuvent avoir de l’importance, comme le fait de savoir si le camion était ou non un camion-citerne pour matières dangereuses muni d’une plaque. Également connue sous le nom de conteneur « bande de bonbons », la cargaison d’un camion-citerne peut être hautement inflammable et même causer de graves dommages lorsque son contenu est libéré dans l’atmosphère. Cela est particulièrement problématique dans une région qui compte de nombreuses zones résidentielles dans les chaînes de montagnes et qui peut être à proximité d’un accident sur une autoroute ouverte. Bien que tous les camions ne transportent pas nécessairement des matières dangereuses, il s’agit d’un exemple de la complexité des cas d’accidents de camions. Le conseiller juridique de chaque demandeur, la compagnie de transport, ses assureurs et le ministère des Transports évaluent l’accident sous tous les aspects imaginables, à la recherche d’un moyen de renforcer leur propre position juridique concernant les droits et la responsabilité. Bien que l’État s’efforce généralement d’utiliser la neutralité comme base du rapport officiel, les agents de reconstitution peuvent toujours être influencés par les sociétés de camionnage et d’assurance qui se défendent. Tous les plaignants ont besoin de leur propre équipe juridique ainsi que de mener une enquête indépendante qui soit bénéfique à leur demande personnelle lorsque les défendeurs commencent à s’accuser mutuellement de négligence comparative plus importante.

À lire en complément : La défense des victimes d’accident corporel à Paris

Élaboration du dossier de préjudice personnel

Les dossiers de préjudice personnel reposent sur la négligence et la documentation des blessures. Tous les détails du diagnostic médical sont essentiels pour calculer les dommages financiers appropriés, y compris les dommages punitifs potentiels, par exemple lorsqu’un conducteur de camion était sous influence au moment de l’accident. Un avocat expérimenté peut rassembler toutes les preuves médicales afin de constituer un dossier complet et solide pour les dommages compensatoires et les éventuels dommages étendus basés sur les faits matériels du cas. Votre dossier peut également inclure des preuves médicales du traumatisme mental subi lors de l’accident, ce qui est toujours important dans un accident de camion, ne serait-ce que par la peur associée au rappel des souvenirs. En outre, les dommages-intérêts compensatoires non économiques pour la douleur et la souffrance à long terme sont également admissibles et constituent généralement l’élément d’une demande qui permet à la victime blessée d’être financièrement complète après coup. Chaque demande sera unique à certains égards, et un avocat spécialisé dans les préjudices corporels, agressif et complet, saura comment calculer ce montant en ayant à l’esprit un rendement financier maximal. Sans parler de la possibilité d’une demande d’indemnisation pour décès injustifié pour les familles lorsque la blessure est fatale, et le fait d’avoir un avocat qui connaît bien l’affaire dès le début est un réel avantage lorsque des demandes d’indemnisation pour décès injustifié pourraient en résulter. Il peut également y avoir une réclamation potentielle pour responsabilité du fait des produits automobiles lorsque des pièces défectueuses du véhicule contribuent à un accident.

À consulter aussi : Dois-je prendre un avocat après un accident de voiture ?

La défense contre la négligence comparative

Les compagnies maritimes sont toujours préoccupées par la négligence des autres conducteurs lorsqu’un accident de transport routier se produit. Les passagers blessés ne sont pas évalués pour leur faute personnelle, à moins que des détails significatifs n’indiquent une interférence avec le conducteur du véhicule dans lequel ils se trouvaient. Les conducteurs blessés pourraient être évalués spécifiquement pour leur contribution personnelle à la causalité, car tout pourcentage de faute attribué à un conducteur sera utilisé par la compagnie de transport et son assureur lorsque l’affaire ira au procès. Et ils tentent toujours de deviner quel sera ce pourcentage lors des négociations préalables. Le plus souvent, le transporteur défendeur va forcer l’affaire au tribunal en cherchant une occasion d’influencer un jury concernant les actions de conduite des autres véhicules impliqués. Les avocats représentant les victimes blessées peuvent alors se retrouver dans une situation où ils doivent également défendre leur client en présentant l’affaire au tribunal, ce qu’aucune personne blessée novice ne peut faire efficacement en raison de formalités juridiques. Le niveau de préjudice n’a pas d’importance pour la compagnie d’assurance qui se défend, et le transfert de la responsabilité est la première défense dans toutes les situations.

Détermination des dommages-intérêts équitables

Le calcul d’un montant équitable d’indemnisation pour une victime d’un accident de transport routier n’est pas une science exacte. Chaque cas présente des particularités que les autres n’ont pas, et tous les facteurs doivent être pris en compte. Les dommages-intérêts typiques sont le recouvrement des factures médicales et l’indemnisation des salaires perdus, le cas échéant, ainsi que les dommages matériels. Mais la partie la plus importante de la demande d’indemnisation sera les dommages-intérêts généraux pour l’impact à long terme et les difficultés de la vie après l’accident. Des facteurs tels que l’âge de la victime et sa capacité à gagner sa vie peuvent même être utilisés pour déterminer l’indemnisation adéquate. Des dommages-intérêts punitifs peuvent également s’appliquer dans les cas les plus graves, et l’établissement d’un chiffre approprié pour la punition financière nécessite un conseiller juridique expérimenté qui dispose d’autres cas à comparer. Les cas de dommages-intérêts punitifs font toujours l’objet d’un procès, ce qui nécessite également une expertise juridique pour une issue favorable. N’oubliez jamais que les entreprises de transport routier et leurs assureurs se donneront beaucoup de mal pour défendre leur dossier, même dans les cas évidents de faute, car les pourcentages de négligence comparative attribués peuvent réduire considérablement le coût total de leur indemnisation. Bien que les seuls conducteurs qui ne peuvent pas être indemnisés pour des blessures soient ceux qui sont totalement responsables, le pourcentage attribué sera utilisé pour réduire le montant des dommages totaux disponibles et transférer le fardeau financier de la responsabilité aux autres conducteurs dans de nombreux cas.

Plan du site