Guide pratique pour devenir franchiseur

Devenir franchiseur

Publié le : 01 avril 20215 mins de lecture

Le franchisage ne se limite pas à la restauration rapide, à la location de vidéos ou aux services automobiles. Un franchiseur désigne en réalité une personne ou une société qui octroie une licence à un tiers pour exploiter une activité commerciale sous sa marque. Le franchiseur est propriétaire de l’ensemble des droits et des marques de la société, mais dans ce cas, il accorde à ses franchisés l’usage de ces deux éléments pour mener leurs affaires. Mais quelles sont les démarches à suivre pour devenir franchiseur ?

Définir le concept d’entreprise

Ouvrir une franchise est l’un des meilleurs moyens pour entrer dans le monde des affaires. Voilà pourquoi, de nombreux entrepreneurs choisissent d’en devenir un. Seulement, avant de prétendre à ce genre de projet, il faut se préparer. En effet, même si c’est un concept en voie de développement, la concurrence est souvent rude et le chemin pour réussir parsemé d’embûches.

Aussi, si vous souhaitez clairement devenir franchiseur, la première chose à faire consiste à définir ou à conceptualiser correctement le modèle de business. En d’autres termes, afin de savoir clairement ce qu’il faut vendre aux futurs franchisés et se voir accorder le droit de la franchise, il faudra définir les objectifs à atteindre en tant qu’accordeur de licence de marque. Cela comprend à la fois les objectifs financiers et d’autres questions importantes comme la façon de travailler et le cadre de travail qu’il faudra adopter ou aménager.

Vous devez également savoir quelles sont les tendances du moment ainsi que les produits ou services en vogue. Bref, tout ce qui fait sensation auprès des clients. Dans ce cadre, voyez par exemple certaines cliniques d’épilation. En effet, la majorité ne vend pas de traitements d’épilation, mais de la beauté et du bien-être. Vous devez également penser que ce concept commercial doit pouvoir être reproduit facilement. Mais en réalité, il doit être transmis par le biais de la formation et des manuels d’exploitation. De cette manière, tous les franchisés peuvent le mettre en pratique. Par ailleurs, afin de faciliter le processus, contacter un avocat franchiseur est souvent conseillé.

Établir une image forte et attrayante

Si vous avez déjà une idée de marque que vous voulez faire connaître à vos clients potentiels, vous avez déjà gagné une partie de la bataille. Si ce n’est pas le cas, il est probable que vous devriez investir dans des campagnes de marketing. Ceci dit, il vous est possible d’en faire la promotion avant de commencer à franchiser. Il faut savoir que dans ce milieu, la reconnaissance est une question importante pour vendre votre concept d’entreprise. Vous devez pareillement rédiger un contrat de franchise, car vos franchisés doivent suivre le style que vous imposez. Ce document doit comprendre : les contrats de distribution, l’utilisation d’enseignes lumineuses, de papeterie, d’uniformes, de matériel publicitaire, de véhicules, etc. Le plus important à ce stade sera d’abord d’enregistrer la marque, le logo et le slogan en question. Tous les documents doivent être en ordre en termes d’utilisation et de droits de propriété intellectuelle.

Créer un centre de franchise

Vous devez détenir un siège social pour apporter une assistance technique à vos franchisés. Il sera ainsi plus facile de commercialiser, d’exploiter et de gérer votre réseau de franchises. En outre, il est toujours bon d’être assisté pour savoir comment gérer et/ou diriger une équipe de plusieurs salariés. Cela vaut aussi bien pour les employés que pour les franchisés. Il est recommandé de faire appel aux services d’un avocat franchiseur pour vous aider dans ce domaine. À ce propos, on vous recommande de vous assurer du professionnalisme et du sérieux des cabinets de conseil existants sur le marché.

Plan du site