Guide pour consulter gratuitement un avocat

consulter un avocat

Il est possible pour toute personne de bénéficier de protection juridique ou d’aide juridique gratuite d’avocat. En effet, tous les départements proposent tous des consultations gratuites d’avocat et des conseils juridiques gratuits. Cela permet de faciliter l’accès au droit de chacun. D’autres solutions permettent également de bénéficier de consultations juridiques gratuites.

Les Maisons de la Justice et du Droit

La Maison de la Justice et du Droit (MJD) est une institution publique fondée en 1998. Elle est présente au niveau des quartiers de grandes villes. La création de cette institution permet surtout de proposer une protection juridique ou une proximité judiciaire à chacun. Ainsi, tout le monde peut accéder au droit en toute facilité. Pour le règlement de conflits, la MJD amène souvent les deux parties à un arrangement à l’amiable. En matière pénale, elle effectue des actes de prévention pour faire connaître les droits et obligations de chacun. Au niveau civil, la MJD joue un rôle de médiateur dans le règlement de conflits.

Les Centres Départementaux d’Accès au Droit

Le Centre Départemental d’Accès au Droit (CDAD) est une institution publique qui est présente dans tous les départements. Il a pour mission principale de faire connaître à chacun ses droits et obligations. Cet organisme accompagne également les personnes civiles dans leurs démarches administratives. Il est dirigé par le Président du Tribunal de Grande Instance (TGI). Ainsi, ceux qui souhaitent bénéficier d’une protection juridique peuvent consulter le CDAD. Ce dernier propose une consultation juridique gratuite et une aide juridique gratuite (comme la rédaction d’actes juridiques).

Les Points d’Accès au Droit

Le Point d’Accès au Droit (PAD) est une institution publique qui est présente au niveau des quartiers et des localités rurales. Il propose une protection juridique à chacun. Ses missions principales se focalisent sur les actes de prévention, les permanences d’écrivains publics, les diffusions d’informations et l’assistance gratuite. Ainsi, si une personne souhaite bénéficier d’une aide juridique gratuite, elle peut contacter le PAD dont elle dépend.